Protégez votre chaton
Prevention/March 21

Les chatons sont curieux, espiègles et intrépides et il est donc essentiel de les protéger. Voici quelques conseils judicieux pour vous aider à prendre soin de votre nouveau chaton.

Dangers à la maison

- Votre maison est un havre de paix pour votre chaton mais elle peut malgré tout abriter de nombreux dangers. Les fours, les machines à laver, les sèche-linges, les lave-vaisselles et les toilettes sont des cachettes amusantes mais dangereuses ; n’oubliez donc pas de les refermer afin que votre chaton ne puisse pas y entrer et se retrouver accidentellement bloqué à l’intérieur.

- Les chatons aiment jouer avec des fils à coudre, des serre-têtes, de la ficelle, etc. et vous devez donc les surveiller attentivement pour vous assurer qu’ils n’avalent pas ce genre d’objets.

- Méfiez-vous des balcons car les chats peuvent en tomber.

- Certaines plantes et fleurs coupées sont appétissantes, attendant juste d'être grignotées, mais sachez que certaines peuvent provoquer de graves intoxications. Interrogez votre vétérinaire sur les espèces de plantes auxquelles votre chat ne doit pas avoir accès.

Traumatisme

Votre chaton peut se blesser : il peut être heurté par une voiture, mordu par un chien ou même tomber d’une fenêtre. Vous devez consulter un vétérinaire dès que possible même si votre chaton semble indemne après un accident, car il souffre peut-être de graves lésions internes.

Infection

Vu son jeune âge, votre chaton est particulièrement sensible aux maladies infectieuses, notamment de l’estomac et des intestins. Des parasites, des virus ou des bactéries peuvent provoquer des vomissements et des diarrhées. Consultez un vétérinaire en cas de changement dans les habitudes alimentaires, l’hygiène ou le comportement de votre chaton.

Intoxication

Ne laissez jamais aucune substance toxique à la portée de votre chaton. S'il avale une substance toxique, n’attendez pas l’apparition des premiers symptômes mais emmenez-le directement chez le vétérinaire. N'oubliez pas d’apporter la boîte ou l'emballage car, si le vétérinaire connaît la substance active, il pourra choisir le traitement le plus adapté. Sachez que certaines plantes d’intérieur, comme les lys, peuvent être toxiques pour les chatons et les chats. Si vous pensez que votre chaton a été en contact avec des plantes toxiques, consultez immédiatement un vétérinaire.

Morsures/piqûres d’insectes

Les morsures/piqûres d’insectes provoquent un gonflement et parfois une réaction allergique. Généralement, on observe un gonflement des pattes ou de la gueule, mais un gonflement interne peut également entraîner des difficultés respiratoires. Emmenez votre chaton chez le vétérinaire qui peut lui administrer un traitement pour apaiser la réaction allergique. Si vous pensez que votre chaton a été mordu par un serpent, évitez de lui administrer un quelconque traitement ou de mettre en place un garrot à la maison. Emmenez-le immédiatement chez votre vétérinaire pour un examen car le venin peut rapidement provoquer un problème potentiellement mortel.

Électrocution

Ne laissez jamais votre chaton jouer avec des fils électriques : il pourrait être électrocuté en les mordant. Dans la mesure du possible, coupez l'alimentation électrique à la prise de courant. L’électrocution peut provoquer des brûlures au niveau de la gueule, un choc, des problèmes respiratoires et même la mort. Emmenez votre chaton chez le vétérinaire le plus rapidement possible, même s’il semble indemne.

Coup de chaleur

Ne laissez pas votre chaton dans la voiture, en particulier en été, lorsque la température dans l’habitacle peut grimper rapidement et dangereusement, provoquant une déshydratation aiguë et peut-être un coup de chaleur fatal. Parmi les symptômes d’un coup de chaleur nous pouvons citer les miaulements, la perte d’équilibre et une respiration rapide. Il est préférable d’emmener directement votre chat à la clinique vétérinaire pour le faire soigner.


E.R.: Boehringer Ingelheim Animal Health Belgium SA - BE-FEL-0035-2021 -03/2021

Boehringer Ingelheim