Comment choisir un chat ?
Lifestyle/March 19

Dans 20% des cas, vos amis et votre famille jouent un rôle. Le chat est un animal de compagnie qui arrive souvent plus ou moins par hasard dans votre vie et reste avec vous simplement parce qu'il se sent à l'aise en votre présence. Cela peut expliquer pourquoi près de 2 personnes sur 3 ne se donnent pas la peine de rechercher des informations sur les chats avant leur arrivée, ce qui dans 23% des cas est un événement imprévu.

Cependant, si vous souhaitez que votre chat et vous soyez parfaitement compatibles et que vous voulez aider votre destin, vous aurez sans doute besoin d’aide pour faire votre choix.

Race de chat ou chat de maison ?

Le "chat de maison" constitue une partie importante de la famille des chats domestiques. Ce chat non standard aux caractéristiques variables ne présente pas les traits physiques et comportementales établies par les associations de chats.

Certaines races de chats sont cependant des descendants de chats domestiques communs (chats de race non pure) dont l'apparence est normalisée pour obtenir un pedigree reconnu, tels que le British shorthair et le European shorthair.

Outre le physique, le pelage et la taille, un chat de race (il en existe environ 60) se distingue d'un chat ordinaire par son tempérament prévisible et son type de personnalité. Bien que chaque chat développe son propre comportement, ses émotions et ses réactions, il est possible d'identifier des traits de personnalité typiques, comme l'indiquent les normes de la race. Ces informations peuvent vous aider à trouver le chat qui vous plaira le plus. 

Voici les 3 races les plus populaires:

- Le chat siamois: très vocal, démonstratif et très attaché au propriétaire;

- Le chat persan: idéal pour une vie en intérieur, confortable et naturellement calme, docile et câlin;

- Les Chartreux: assez calme, aime passer du temps en famille, ne perd pas l’envie de chasser et aime errer.

Les chats à poil court (tels que les Abyssiniens, les Birmans, le Bengale, les Ragdoll) ont souvent une personnalité plus distinctive que les races à poils longs. Consultez un éleveur ou un site Web pour en savoir plus sur les antécédents de chaque race (1).

Cependant, avec un chat de maison, on n’est jamais sûr de rien! Découvrir la personnalité de votre compagnon sera une véritable aventure. Vous pourrez tomber sur un aventurier, un combattant, un petit prédateur, mais aussi sur un chat affectueux ou à l’inverse sur un animal peureux.

Un chat de gouttière est moins sensible aux maladies génétiques, par contre il rencontre plus souvent des accidents (parce qu'il est plus actif et davantage à l'extérieur). D’ailleurs, cela sera sans doute lié à votre amour du plein air et votre spontanéité... Même s'il n'appartient pas à une race reconnue, un chat a besoin de toute votre attention et d'un environnement lui permettant de s'épanouir en votre compagnie.

 

(1) www.loof.asso.fr

 

Choisissez un chat qui correspond à votre style de vie

Une bonne connaissance des différentes races de chats vous aidera à faire le bon choix, que vous viviez dans un appartement, dans une maison avec jardin, en ville ou à la campagne. La zone autour de votre maison est importante pour un chat car il aime se promener.

Si vous souhaitez donner à votre chat un accès à l'extérieur (70% des propriétaires possèdent un jardin, par exemple), vérifiez bien qu'il n'y a aucun risque pour votre chat près de chez vous. Faites attention, par exemple, aux zones de chasse, aux routes achalandées, aux chemins de fer, aux fermes ou aux parcs à ferraille. Si la zone autour de votre jardin n'est pas sûre, vous devriez acheter un chaton dont la race a la capacité de s'adapter à une vie presque complètement à l'intérieur (comme le Persian, le Maine Coon, le Birman, etc.).

Votre vie est-elle trop agitée pour passer beaucoup de temps avec votre futur chat? Certains chats pourront mieux gérer que d’autres le fait que vous soyez absent toute la journée, soit parce qu’ils ne craignent pas d’être seul, soit parce qu’ils ont d’autres compagnons comme des chiens ou chats avec lesquels ils peuvent bien s'entendre. Ils peuvent être également indépendants et retrouver le chemin de la maison tout seul.

 

Où acheter un chat ?


Dans le cas de chats européens ou de gouttière, le bouche-à-oreille ou les portées annoncées chez votre vétérinaire sont souvent utiles pour adopter un chaton immédiatement après la tétée.

La castration et la stérilisation deviennent de plus en plus évidentes (80% des chats mâles et femelles sont stérilisés) mais ne sont pas suffisamment pratiquées pour prévenir la surpopulation et les portées indésirables. C’est pourquoi, dès que votre nouveau chaton habite avec vous, n'oubliez pas que le début de la fertilité arrive vite. Si vous ne voulez pas que votre chaton se reproduise, assurez-vous de planifier la castration à partir de 4ème ou 5ème mois.

 

Si vous achetez un chaton chez un éleveur non professionnel, prenez le temps de le rencontrer minimum deux fois avant son sevrage. Ce dernier se produit idéalement à l'âge de 3 mois. C'est une bonne occasion de vérifier les points suivants:

- la santé générale,

- la croissance normale,

- l'environnement dans lequel il grandit,

- l’hygiène,

- la socialisation des personnes.

 

N'hésitez pas à vous renseigner près de la personne qui vous remet le chaton sur toutes les formalités administratives et sanitaires à accomplir, ainsi que sur les différents papiers et les certificats de vaccination que vous devez recevoir lorsque vous en devenez propriétaire.

Bien qu'il soit possible d'obtenir un chat de race d'un éleveur non professionnel, vous obtiendrez plus d’informations sur votre race préférée de la part d'un éleveur professionnel. En posant des questions et en prenant le temps nécessaire pour visiter l’environnement dont il provient, vous serez certain d'avoir les meilleures chances pour réussir une adoption.

Assurez-vous également de connaître l'historique des parents, l'absence de défauts génétiques, le pedigree et son inscription, les conditions d'hygiène et le suivi vétérinaire du chenil, ainsi que le nombre de fois dont la mère a eu des petits par année.  

Lorsqu’un chenil est fiable, éthique et prend en compte le bien-être des chats, c’est un pari sûr. Cela traduit un amour sincère envers les chats.

Si vous optez pour un chat adulte, vous le trouverez probablement dans la rue ou chez une association cherchant à le faire adopter. Si vous prenez le temps de le connaître et de passer du temps avec lui, une relation affecteuse se développera entre vous et le chat.

Ni le coup de foudre, ni le contact positif ne signifient que votre nouvel animal s’adaptera automatiquement à votre maison et à votre style de vie. La meilleure approche consiste donc à être patient, alerte et à éviter les choses précipitées. Votre nouveau compagnon a l’avantage d’être vacciné, micropucé et castré. Pour l'aider, vous pouvez suivre tous nos bons conseils pour élever un chat.

Vous êtes maintenant presque prêt à accueillir votre nouveau compagnon, qui doit se familiariser avec votre odeur et votre toucher lors de vos visites avant de pouvoir l'emmener chez vous. C'est à vous de choisir le bon moment pour l'obtenir.

Dans le cas d'un chaton, vous devez au moins attendre après l'allaitement. Pour le chaton, la séparation sera une expérience choquante. C’est pourquoi, assurez-vous que le panier de voyage est préparé avec soin.

Si le trajet vers votre domicile prend beaucoup de temps, demandez à votre futur vétérinaire quelles sont les conditions de transport idéales pour réduire le stress lié à l'adoption. 

Les premiers moments de votre chat à la maison seront une merveilleuse aventure, il explorera son nouvel environnement dans les meilleures conditions possibles. L’adaptation se fera de façon rapide et les deux partis seront heureux.

Conseil d'un expert

L'une des meilleures options est le dépistage systématique des maladies lorsque vous êtes chez le vétérinaire pour les premières vaccinations. Après un test rapide (pour lequel il ne faut que quelques gouttes de sang), vous saurez si votre chat est positif pour le FeLV ou le FIV.


Boehringer Ingelheim