La maladie de lyme chez le chien

La maladie de Lyme peut se déclarer chez le chien et provoquer plusieurs symptômes plus ou moins visibles. La maladie peut être grave, si elle n’est pas traitée… Il est important de tout savoir sur cette maladie pour la prévenir ou la guérir.

Qui transmet la maladie de lyme au chien ?

Les chiens peuvent attraper la maladie de Lyme (ou borréliose) et d’autres maladies infectieuses lors de la piqure par des tiques. Ces acariens mordent les animaux et se nourrissent de leur sang. Ils peuvent rester accrochés à l’animal de 5 à 7 jours pour finir leur repas de sang. Le problème est que pendant la morsure, leur salive s’infiltre dans le sang de la victime et peut véhiculer plusieurs bactéries et virus.

C’est pourquoi il faut enlever les tiques de votre animal le plus tôt possible, en utilisant les bons gestes et outils. Après une piqure de tique, il est important de surveiller attentivement votre animal, et guetter des comportements étranges et inhabituels comme une grande fatigue, une baisse d'appétit ou une boiterie par exemple.

 

Les symptômes de la maladie de lyme chez le chien

Les symptômes de la maladie de Lyme peuvent mettre du temps à se manifester car la phase d’incubation est assez longue : entre 2 et 5 mois. La maladie peut se manifester sous deux formes différentes : la phase aiguë et la forme chronique.

 

La phase aiguë

On voit apparaître une boiterie soudaine et douloureuse qui peut être due au développement d’arthrite. Dans ce cas, une ou plusieurs articulations peuvent être touchées.

  • En parallèle on remarque de la fièvre.
  • Le chien montre une grande fatigue.
  • Le chien peut manquer d’appétit.
  • Il peut aussi présenter des vomissements ou encore un gonflement des ganglions.

 

La forme chronique

  • Les symptômes sont moins spectaculaires et le chien peut avoir des douleurs plus « supportables » et diffuses.
  • Le chien peut développer des problèmes cardiaques.
  • Il peut aussi avoir des troubles intestinaux.
  • Des problèmes nerveux, etc. ce qui rend son quotidien pénible et difficile.

Si vous soupçonnez une maladie de Lyme chez votre chien, il est important de consulter très rapidement un professionnel pour éviter l’aggravement des symptômes.

 

Les tiques à l'origine de nombreuses maladies canines

Les maladies canines transmises par les tiques ne s'arrêtent pas à la maladie de Lyme, et nombreux sont les virus et bactéries qui peuvent infecter votre chien :

  • La piroplasmose (ou babésiose) cause fièvre, perte d'appétit, abattement et anémie. Un des signes les plus visibles est une coloration foncée des urines.
  • L’ehrlichiose, plus difficile à déceler car la maladie présente une incubation de 10 à 20 jours avant de se déclarer. Les symptômes sont de la fièvre, un abattement et une perte d’appétit. Des saignements du nez sont aussi possibles. Le chien peut développer une ehrlichiose chronique avec des phases de symptômes qui peuvent apparaitre à l’occasion d’une baisse de l’immunité jusqu’à plusieurs années après la contamination. Il maigrit, a des problèmes articulaires et des gonflements des membres et peut présenter des hémorragies. Sans traitement la maladie peut être mortelle dans 1 cas sur 3.
  • L’anaplasmose, difficile à diagnostiquer à cause du retard des symptômes, peut provoquer fièvre, léthargie, déprime, perte de poids, boiteries et problèmes neurologiques.
  • L’hépatozoonose se contracte après ingestion d’une tique. Cette maladie est assez rare mais elle provoque perte d’appétit et de poids, léthargie, douleurs et fièvre.

Face à toutes ces maladies potentielles, il faut rester vigilant et consulter son vétérinaire au moindre doute.

 

Comment retirer une tique ?

Si vous trouvez une tique sur votre chien, peu importe l’endroit où elle se trouve, la règle d’or est d’agir rapidement. Ces parasites ont généralement la taille d’un grain de riz. Si vous ne les retirez pas à temps, ils peuvent s’abreuver du sang de leur victime et grossir jusqu’à doubler de taille. Cela implique également une grande souffrance pour votre animal.

Si vous vous demandez comment vous devez procéder pour retirer une tique sur un chien, les principes sont relativement simples et l’opération ne devrait pas nécessiter beaucoup de temps. Comme nous l’avons déjà dit, il faut avant tout localiser la tique et vérifier que d’autres spécimens ne sont pas présents à des endroits moins visibles à l'œil nu. Et ensuite ?

  1. Regardez où la tique s’est accrochée, car vous devrez la retirer du corps de l’animal en fonction de sa position.
  2. Installez votre chien afin qu’il soit confortable. Au besoin, demandez de l’aide à une autre personne. Il est tout à fait normal que votre chien soit inquiet. Faites preuve de patience et d’affection envers lui.
  3. À l’aide d’une petite pince (il existe également des pinces à tiques dans le commerce), retirez la tique en la saisissant au plus proche de la peau. Retirez d’un geste ferme et assuré, afin d’éviter que la tête de la tique reste accrochée à la peau de votre chien. La pince doit serrer la tique au maximum. Prenez votre temps afin de la retirer correctement.
  4. Lorsque la tique a été entièrement retirée, tuez-la pour éviter qu’elle ne s’accroche à nouveau à votre chien.
  5. Soignez la petite blessure de votre chien en appliquant une gaze et un peu de Betadine.

 

Vous avez réussi ! Comme nous l’avons dit précédemment, pensez à contrôler la présence d’autres tiques sur votre animal. Appliquez également un traitement antiparasitaire adéquat pour ralentir et éviter les attaques de ces parasites particulièrement embêtants.

Si vous vous demandiez comment enlever une tique sur un chien, vous disposez à présent d’un guide pratique pour y parvenir ! Suivez ces étapes simples et protégez vos animaux adorés.

 

E.R.: Boehringer Ingelheim Animal Health Belgium SA -  BE-CAN-0041-2022 - 04/2022

Où trouver les produits Frontline® ?
Tous nos produits Frontline® sont disponibles en pharmacie ou dans les magasins pour animaux de compagnie.
Où acheter ?